mercredi 27 janvier 2021

[Chronique]La chronique des Bridgerton, tome 3 : Benedict de Julia Quinn

Bonjour à tous, après avoir regardé la série Les chroniques de Bridgerton qui fait succès sur Netflix (cliquez sur le lien pour lire mon avis) et lu les deux premiers tomes de la saga, Daphné et le duc (cliquez sur le deuxième lien pour avoir mon avis) et Anthony, j'ai eu envie de poursuivre ma découverte des frères et soeurs Bridgerton. C'est donc parti pour le tome 3 : Benedict chez J'ai lu Editions.  

Présentation : 


Titre : La chronique des Bridgerton, tome 3 : Benedict
Auteur : Julia Quinn
Édition : J'ai lu
Genre : Historique
Nombre de pages : 444 pages

Résumé : 

Comme le rapporte la mystérieuse lady Whistledown dans sa chronique mondaine, on a vu, lors du fameux bal masqué des Bridgerton, le cadet de la famille, Benedict, en compagnie d'une ravissante inconnue vêtue d'une robe argentée. Mais à minuit, la belle s'est enfuie. Depuis, la haute société se perd en conjectures sur son identité. Benedict a beau la chercher dans tout Londres, elle semble s'être évaporée à jamais. Qui pourrait savoir que sous le masque de soie noire se cachait Sophie Beckett, la fille illégitime du comte de Penwood, haïe par sa marâtre qui la cantonne à l'office ? Quand Benedict croisera de nouveau Sophie, saura-t-il la reconnaître sous ses vilaines nippes de domestique ?


Mon avis :  
 
Ce troisième tome de la saga la chronique des Bridgerton m'a tout de suite fait penser à une réécriture du conte Cendrillon avec l'histoire de Sophie Beckett, maltraitée par sa belle-mère et que son père a laissé avec sans aide. Et vous ? 
 
Benedict rencontre donc un soir de bal une mystérieuse personne avec qui il échange pendant quelques instants, c'est le coup de foudre littéralement entre les deux personnages. J'adore les répliques qu'ils peuvent se lancer lors de leurs conversations. 
 
Cette mystérieuse personne n'est autre que Sophie Beckett, la fille illégitime d'un comte traitée par sa belle-mère comme une domestique. Elle est odieuse et le rôle de marâtre est très bien représenté. 
 
A minuit, Sophie doit s'en aller et Benedict cherche sa belle inconnue pendant des années avant de refaire sa connaissance par hasard en la sauvant mais il ne la reconnait pas et c'est une désillusion pour Sophie.  
 
Ce roman permet d'aborder le thème des enfants illégitimes et de leur place dans la société anglaise du début du XIXe siècle, le rôle des belle-mères complétement obsédées, la place des domestiques dans la vie de la noblesse anglaise (ce n'est pas reluisant) et le pouvoir des nobles face aux autres. 
 
Quelques éléments (dont je ne peux pas parler directement pour ne pas spoiler) m'ont un peu perturbé surtout sur les principes et les réactions de Benedict parfois. Mais, dans l'ensemble, ce tome permet d'aborder différemment la question du mariage et des convenances à l'époque. Intéressant ! 
 
J'ai décidé de ne pas faire de classement des différents tomes car ils sont tous bien selon le point de vue du moment. Je suis impatiente de commencer le tome 4 avec Colin, le voyageur. 
 
En résumé : Ce troisième tome, remake de Cendrillon, est tout aussi intéressant que les deux premiers.
 
Ma note : 9/10 

------------------------------------------------------------------------------
Et vous ? L'avez-vous lu ? Qu'en avez-vous pensé ? Allez-vous le lire ?
------------------------------------------------------------------------------
 

-Zélie- 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous pouvez laisser vos impressions ci-dessous :