mardi 28 mars 2017

[Interview]Magali Laguillaumie répond à quelques questions

Bonjour à tous, j'espère que vous allez bien ? Je vous ai parlé, il y a peu, d'un recueil de nouvelles, Nouvelles que le vent m'a soufflées, je suis heureuse aujourd'hui de vous faire lire mon interview de Magali Laguillaumie. Bonne lecture.

1 °) Bonjour Magali, bienvenue sur le blog « les livres de Zélie », pourriez-vous vous présenter aux lecteurs pour qu’ils puissent faire votre connaissance ?

Bonjour Zélie. Cette première question est sans doute la plus difficile pour moi, je n’ai pas pour habitude de me présenter aux lecteurs, peut-être parce que je considère que ce qui compte c’est l’ouvrage et ce que dit l’auteur dans un ouvrage plus que l’auteur lui-même. C’est du moins ainsi que j’appréhende mes auteurs préférés. 

Bon parce que c’est pour vous et pour eux, je vais tenter...

Je suis toute neuve dans le monde de l’édition, mais pas dans l’écriture, que j’ai toujours gardée de côté, il m’arrive bien souvent de créer des scénarios sans toutefois les écrire, depuis très longtemps. Une sombre histoire de laisse m’a fait replongée dans l’écriture, je crois Zélie que vous avez beaucoup aimé cette nouvelle, justement, sachez qu’elle fait partie d’un épisode que j’ai réellement vécu. Il y a environ 8 ans, et c’est ainsi que j’ai replongé ma plume, ou plutôt mes doigts sur le clavier pour autre chose que du secrétariat. J’ai également des poèmes et des chansons qui traînent dans mes tiroirs... 

2 °) Depuis combien de temps écrivez-vous ? Quels genres de textes ? Avez-vous des rituels ?

Comme je vous le disais, je n’ai jamais cessé d’écrire dans ma tête, mais souvent, les idées me viennent en voiture et cela n’est pas très pratique pour écrire. Je ne suis pas un auteur prolixe comme mon mentor Stephen King, en moyenne il me faut deux ans pour écrire un ouvrage, parce que je travaille à l’inspiration, je sais c’est honteux, mais quand l’idée est bonne, et que le plan et les personnages se mettent en place d’eux-mêmes, c’est que l’histoire sera bonne, ou j’ai plaisir à le croire....

Je n’ai pas de genre dans l’écriture, même si en tant que lectrice j’ai un grand faible pour le Polar, la SF, je ne veux pas me fermer de porte dans la création. Mes textes sont souvent emprunts, d’après ceux qui me lisent, d’une touche de psycho, de sentiment, et surtout mon but est de laisser toujours le lecteur prendre ce qu’il veut, penser ce qu’il veut, j’ai envie de l’émouvoir et de le faire réfléchir tout à la fois, sur lui-même et le monde qui nous entoure. 

Hormis mon addiction à la nicotine... et la musique, je n’ai pas de rituel. Je me sens incapable d’écrire sans une musique qui non seulement m’inspire, mais m’aide également à donner le rythme de l’ouvrage. Il peut m’arriver d’écrire sans musique, mais souvent je trouve que c’est plat, il y a un groupe qui sait m’inspirer plus que les autres d’ailleurs, sans doute leur rythme et la voix du chanteur font écho à ceux que j’ai envie de dire ou ne pas dire, dans un ouvrage.

3 °) Comment vous est venue l’idée de ce recueil de nouvelles ? 4 °) Quelles ont été les étapes de sa rédaction puis de sa publication ?

Houlala, c’est une longue histoire...

Après mon premier roman Bien sous tous rapports, dont les lecteurs ne me disaient que du bien, je me suis mis un peu beaucoup, la pression, je voulais faire mieux plus fort, etc., etc., ce qui fait que j’ai découvert l’angoisse de la page blanche... ça a duré presque un an et quelques mois, très frustrant... Et puis grâce au Trophée Anonym'Us, grâce à son équipe et à ses jurés, cela a fait tilt. Même si la nouvelle est quelque chose de difficile, le format court m’impressionnait moins que de faire un roman de deux cents pages et cela tombait bien, j’avais des idées pour ce recueil, mêler à des pans vrais de ma vie d’autres imaginaires. La rédaction s’est déroulée sans trop d’accrocs, je regrette juste de ne pas avoir réussi à en rédiger 10 comme je me l’étais imposé au départ. Ensuite vint le temps de la correction, ah je déteste les corrections, parce qu’à force de lire et relire, on fini par détester ce qu’on à écrit, au mieux, au pire, je vous laisse imaginer... Pour la publication, sachant que les nouvelles ne sont pas forcément porteuses dans les maisons d’édition, j’ai préféré faire appel à Atramenta, que j’avais découvert pour la version numérique de mon roman policier. J’ai donc préféré l’auto-édition et ne le regrette pas.

°) Pouvez-vous nous parler de vos autres livres ?

Comme je vous le disais, je ne suis pas un auteur prolixe, donc la liste sera courte.

Un premier texte, inspiré de la Laisse est disponible dans l’ouvrage collectif « Contes et Légendes d’Eure-et-Loir », volume 2 aux éditions Ella. Dix-sept auteurs vous feront voyager au gré de leur imagination avec des contes et légendes dépeignant les différents bocages de l’Eure et Loir. La laisse, renommée pour les besoins de cet ouvrage, Mystérieuse forêt de Senonches, y prend une tournure plus féerique.

De cette première aventure littéraire est né Bien sous tous rapports, un roman policier où s’entremêlent l’enquête proprement policière et les investigations des adolescents dont la mère vient d’être assassinée. Je vous laisse découvrir son résumé :

« Dans le commissariat de la ville de Saint Alix, c’est l’agitation. Un meurtre vient d’être commis au sein du lycée de cette petite ville tranquille du Perche Ornais. Jérôme, un professeur admiré de tous passe sous le feu des questions des officiers de police judiciaire...

Tout l’accuse, pourtant, un doute subsiste dans l’esprit du commissaire Garotti. Serait-il possible que cet homme à l’apparence douce et posée soit l’auteur du crime de Lola Delague, parente d’élève appréciée ? Ce mode opératoire, ce n’est pas la première fois qu’il le rencontre, le commissaire aurait-il affaire à un tueur en série ?

Entre les investigations du commissaire Garotti flanqué de son inséparable adjoint Garnier, la fouille en règle de son domicile par Clara, fille de Lola, une adolescente déterminée, les secrets et les errances de chacun vont peu à peu se dévoiler.

L’enquête menée par les deux policiers révélera que les protagonistes de cette histoire ne sont pas tous des gens “Bien sous tous rapports”. »

Je me suis attachée, dans cet ouvrage, à ne juger aucun de mes personnages, pour justement laisser libre le lecteur de ses opinions. Ce n’est pas toujours facile. Il y a des personnages que j’aime plus que d’autres, bien évidemment.

°) Un dernier pour donner envie de vous lire ? 

Hum, mais c’est la question la plus difficile, ça ! 

L’avantage du recueil de nouvelles, c’est que vous n’êtes pas obligé de le lire d’une traite (quoique... y en a qui se laisse avoir...), le désavantage de ce recueil, comme de mon roman Bien sous tous rapports, c’est que j’entraîne tellement bien le lecteur que souvent, il décide de tout lire d’une traite... Si vous aimez la variété de ton et d’histoire, je crois que Nouvelles que le vent m’a soufflées vous satisfera et peut-être, je l’espère vous laissera tout chose quand vous le refermerez. Et puis, il y a quand même un petit challenge, tenter de deviner quelles histoires sont vraies, qu’elles sont celles qui ne sont là que pour vous faire, rêver, rire ou pleurer...


Merci, Zélie, de cet échange et belles lectures à toutes et tous ! 
 
Merci à toi, Magali pour cette belle lecture et ce bel échange. 


Nous pouvons retrouver Magali Laguillaumie sur son site Internet : http://www.magalilaguillaumieauteur.fr/index.html

Ou sur Facebook 

------------------------------------------------------------------------------
Qu'avez-vous pensé de l'interview ? 
------------------------------------------------------------------------------

-Zélie-

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 27 mars 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? #34

Bonjour à tous, me voici avec le "C'est lundi, que lisez-vous ?".

Qu'est-ce que j'ai lu cette semaine ? 




Qu'est-ce que je suis en train de lire ? 







Qu'est-ce que je vais lire ensuite ?

Je ne sais pas encore !!! Mais j'ai du choix :)

------------------------------------------------------------------------------
Et vous ? Que lisez-vous ? Dites-moi tout, je suis curieuse.
------------------------------------------------------------------------------

-Zélie- 

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 26 mars 2017

In My Mailbox #33


Bonjour à tous, voici mes achats et réceptions de la semaine qui vient de s'écouler : 2 achats pour le Salon Livre Paris et 1 achat pour le blog. 

Le dernier salaire de Margaux Gilquin 

Depuis le temps que je devais le prendre, j'ai profité d'une commande pour le faire. J'en suis ravie et ravie de pouvoir voir Margaux au Salon. 



Résumé :  

Le cri de colère d’une femme confrontée au chômage et à la précarité
Margaux a 48 ans lorsqu’elle perd son emploi. Elle a pourtant tout fait, dans sa vie, pour obtenir une belle situation, passant son bac à plus de trente ans. Tout le monde lui dit qu’elle n’aura aucun mal à retrouver un contrat à durée indéterminée. Mais c’est un voyage éprouvant qui commence…
Elle affronte l’arrogance de jeunes DRH, se perd dans les rendez-vous de Pôle emploi, accepte tout ce qui se présente, tracte son CV dans les aéroports, joue les démonstratrices dans des supermarchés, se démenant pour garder la tête haute et l’estime d’elle-même.
Alternant humour corrosif, tristesse et colère, Margaux se bat pour ne pas recevoir un jour son « dernier salaire », terme élégant par lequel elle désigne ses dernières allocations chômage.
Et puis, un matin…
En France, les femmes de plus de 50 ans subissent de plein fouet la crise de l’emploi. sans travail, sans reconnaissance, avec moins de 500 euros par mois, elles vivent avec la peur permanente de terminer leur existence dans la rue.


Lettres de Rose de Clarisse Sabard 

Pareil, un livre que je voulais lire depuis très longtemps, j'ai profité de sa sortie en version poche et j'ai hâte de pouvoir discuter avec Clarisse au Salon Livre Paris 



Résumé : 

Lola a été adoptée à l'âge de trois mois. Près de trente ans plus tard, elle travaille dans le salon de thé de ses parents, en attendant de trouver enfin le métier de ses rêves : libraire.
Sa vie va basculer lorsqu'elle apprend que sa grand-mère biologique, qui vient de décéder, lui a légué un étrange héritage : une maison et son histoire dans le petit village d'Aubéry, à travers des lettres et des objets lui apprenant ses origines.
Mais tous les habitants ne voient pas d'un bon oeil cette étrangère, notamment Vincent, son cousin. Et il y a également le beau Jim, qui éveille en elle plus de sentiments qu'elle ne le voudrait…

Augmenter le trafic de son blog de Florence Tran 

C'est le livre du blog Trucs de Blogueuse, je devais l'acheter. 



Résumé :  

Destiné aux blogueuses qui ont créé un blog créatif, mode, déco, cuisine, etc., et qui ont envie de passer à la vitesse supérieure, cet ouvrage rassemble l'essentiel des actions à mener pour augmenter le trafic de son blog, du référencement naturel jusqu'à l'utilisation des réseaux sociaux en passant par la ligne éditoriale, le décryptage des Google Analytics ou l'inscription à des annuaires et des agrégateurs de contenu.
----------------------------------------------------------------------------------------
Et vous ? Qu'avez-vous acheté cette semaine ? Qu'avez-vous reçu en service presse ?
----------------------------------------------------------------------------------------

-Zélie-

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 25 mars 2017

Aujourd'hui, je suis au Salon Livre Paris 2017

Bonjour à tous, j'espère que vous allez bien ? 

Aujourd'hui, je suis au Salon Livre Paris 2017, j'espère vous y voir !!! Je vais beaucoup publier beaucoup sur Instagram, si cela vous dit de me suivre !!! 


Si vous me cherchez, j'aurais un badge avec ma carte de visite du blog et voici ma photo (ok, je fais une drôle de tête mais j'ai le soleil en pleine tête lol) !!! 





-------------------------------------------------------------------------------
Bonne journée à tous 
-------------------------------------------------------------------------------

-Zélie-

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 24 mars 2017

[Chronique]Nouvelles que le vent m'a soufflées de Magali Laguillaumie

Bonjour à tous, je suis ravie de vous présenter à nouveau un recueil de nouvelles : Nouvelles que le vent m’a soufflées de Magali Laguillaumie

Je remercie Magali Laguillaumie pour ce beau moment de lecture et de partage, car bientôt, vous allez pouvoir lire l’interview que j’ai réalisé avec Magali. 


Présentation :


Titre : Nouvelles que le vent m’a soufflées
Auteur : Magali Laguillaumie
Édition : Atramenta
Genre : Nouvelles
Nombre de pages : 210 pages



Résumé :



Avec sa plume puissante, parfois osée, Magali Laguillaumie nous laisse découvrir ici un univers bien différent de son premier roman, Bien sous tous rapports.
Si encore une fois, la famille (au sens propre et au sens figuré) reste le filigrane de l’ensemble de ce recueil, l’auteure joue avec nous, en partageant des moments réels et des moments purement imaginaires.
Tout en émotion, nul doute que ces Nouvelles que le vent m’a soufflées sauront faire écho à vos propres histoires et c’est là la force de ce recueil.

Mon avis :



J’aime lire des recueils de nouvelles. Je ne connaissais pas jusqu’au moment où j’ai ouvert mon blog. Bien sûr, j’en ai déjà lu pour l’école, mais entre lire une nouvelle et lire le recueil, il y a un monde. Alors, je suis ravie de lire des recueils de nouvelles (surtout que j’ai participé à UN alors ça aide). 

Pourquoi j’aime lire un recueil de nouvelles ? Et pourquoi celui-ci en particulier ?

Parce qu’au lieu d’avoir une histoire, nous en avons plusieurs. 5, 12 ou 15. Nous avons devant nous 5 mini-histoires qu’il nous faut découvrir. Dans ce recueil, les « Nouvelles que le vent m’a soufflées », nous avons 9 nouvelles. 

Parce que chaque histoire est indépendante de l’autre, mais toujours reliée par quelque chose. Dans ce recueil, nous avons une citation d’Antoine de Saint-Exupéry à chaque début. 

Parce que le temps court d’une nouvelle permet d’une part de créer un univers en quelques phrases, quelques pages, d’emmener son lecteur puis d’un coup de le laisser sur le bord de la route, seul avec le mot de la fin, presque désemparé. En lisant les nouvelles de Magali, ce coup m’est arrivé plusieurs fois. « Ça ne vaut pas le coup » est tellement criant de vérité ou encore la première nouvelle « le sac à dos ».

Les nouvelles permettent de soulever des tas d’émotions différentes. On peut commencer par rire d’une situation puis avoir peur de la suite comme « Humanités ». Avoir le sourire aux lèvres en lisant un souvenir de vacances et finir par pleurer dans « cui-cui les petits oiseaux ». Un panel d’émotions vous dis-je. Et ça, en quelques mots, en quelques phrases.

Je me rends compte que je n’ai pas parlé du style de l’auteur. Que vous dire ? Normalement, les recueils de nouvelles se lisent nouvelle par nouvelle et moi, j’ai dévoré le recueil un vendredi soir.

Un dernier mot pour « la laisse », texte un peu paranormal et authentique de l’auteur. Oui, parce que si j’ai bien compris, certains textes sont vraiment arrivés à l’auteur. Une banale balade en forêt qui prend un tour paranormal flippant !!! 

En résumé : Venez découvrir les nouvelles et surtout ce recueil, vous ne serez pas déçus. Des émotions, des situations bien différentes et une belle plume !!! 

Ma note : 9/10


--------------------------------------------------------------------------------
Lisez-vous des recueils de nouvelles ? Si oui, pourquoi ? Et si c’est non, pourquoi aussi ?
--------------------------------------------------------------------------------

–Zélie —

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 23 mars 2017

[Chronique]Le secret de Pembrooke Park de Julie Klassen

Bonjour à tous, je vous parle aujourd'hui du roman "le secret de Pembrooke Park" de Julie Klassen acheté chez France Loisirs et dont on m'avait dit le plus grand bien.


Présentation :


Titre : Le secret de Pembrooke Park
Auteur : Julie Klassen
Edition : France Loisirs
Genre : Roman historique (?)
Nombre de pages :  688 pages



Résumé :


Jeune femme sensée, Abigail Foster s inquiète pour l'avenir de sa famille depuis qu'ils sont ruinés jusqu à ce qu'un étrange notaire leur propose d'emménager dans un grand manoir, Pembrooke Park, abandonné depuis dix-huit ans. Son père et elle s'y rendent et sont accueillis par le charmant vicaire, William Chapman, qui leur apprend que, selon des rumeurs, la maison renfermerait un trésor... Aux prises entre de vieux amis et de nouveaux ennemis, Abigail ignore les dangers auxquels elle devra faire face avant de lever le voile sur ces mystères et de trouver l'amour qu'elle recherche depuis toujours...

Mon avis :


Je dirais que globalement, j'ai bien aimé cette lecture "Le secret de Pembrooke Park" de Julie Klassen. J'ai passé un bon moment mais ce n'est pas une lecture coup de coeur. 

J'ai été un peu perdue car il n'y a pas de date au début de l'histoire, j'ai donc eu du mal à situer. Je pense qu'il était au XIXème siècle mais sans savoir si c'était le début, le milieu ou la fin avec précision. J'ai supposé plutôt le début en référence au roi Georges ou Jane Austen. 

Les presque 700 pages se lisent très vite et très bien, le style aide beaucoup. Lecture assez fluide, intéressante. Les descriptions sont de vraiment très bien faites et on arrive à imaginer les lieux avec une belle précision. 

J'ai bien aimé le suspense présent dans le livre. Car il y a comme une enquête policière pour retrouver le "trésor". Il y a eu des moments bien flippants, des moments étranges, beaucoup de mystères. C'était vraiment bien. 

Au niveau des personnages, Abigail est une jeune fille très forte mais dont le coeur subit bien des tourments. J'ai bien aimé d'autres personnages mais je ne peux pas en dire trop pour ne pas dévoiler l'intrigue. Je dirais juste qu'il y avait le nombre parfait de personnages pour que ce livre tient la route. Ni trop peu, ni trop. 

L'histoire est très bien menée, il y a une touche de poésie et d'amour dans ce roman. 

En résumé : Un bon livre se déroulant au XIXème siècle, une jeune fille forte qui doit trouver le "trésor" et peut-être trouver l'amour aussi. 

Ma note : 9/10


--------------------------------------------------------------------------------
L'avez-vous déjà lu ? Aimeriez-vous le lire ?
--------------------------------------------------------------------------------

-Zélie-

Rendez-vous sur Hellocoton !