lundi 30 mars 2020

C'est lundi, que lisez-vous ? #170

 

Bonjour à tous, qui dit lundi, dit lecture de la semaine !

Qu'est-ce que j'ai lu cette semaine ? 



 Qu'est-ce que je suis en train de lire ? 




Qu'est-ce que je vais lire ensuite ?


Je ne sais pas encore ! Mais, j'ai du choix !

------------------------------------------------------------------------------
Et vous ? Que lisez-vous ? Dites-moi tout, je suis curieuse.
------------------------------------------------------------------------------

-Zélie-

dimanche 29 mars 2020

In My Mailbox #122


Bonjour à tous, je vous retrouve ce dimanche pour vous parler de mes réceptions de la semaine. Évidemment, que des réceptions numériques, un achat et un SP .

- Red Queen (tome 1) de Victoria Averyrard 



- Quasi-lipogramme en A Minor d'Emmanuel Glais 


----------------------------------------------------------------------------------------
Et vous ? Qu'avez-vous acheté cette semaine ? Qu'avez-vous reçu en service presse ? Connaissez-vous les livres ci-dessus ?
----------------------------------------------------------------------------------------

-Zélie-

vendredi 27 mars 2020

[Série]The Last Empress (Netflix)

Bonjour à tous, Nous sommes vendredi et qui dit vendredi, dit "série". Je vous présente The Last Empress, une série coréenne présente sur Netflix. J'ai choisi de la regarder car j'ai été intéressée de voir que la Corée du Sud était devenue une monarchie dans le résumé. J'ai eu envie d'en savoir plus. 

Cet avis sera sans spoiler ce qui est difficile mais réalisable !



Résumé : 


La Corée du Sud actuelle est un pays gouverné par une monarchie constitutionnelle.

Oh Sunny, une actrice de comédie musicale, épouse l'empereur Lee Hyeok. Mais celle-ci s'oppose au pouvoir absolu du palais.

Na Wang Sik est rentré dans le palais pour pouvoir se venger du responsable de la mort de sa mère. Suite à de nombreux événements, Oh Sunny et Na Wang Sik s'unissent dans le but de détruire la famille royale...




Mon avis : 


Netflix propose un choix assez important de séries venant de pays très variés. J'ai eu envie d'aller faire un tour dans un secteur que j'ai peu regardé sauf en anime : les séries coréennes. J'ai donc choisi The Last Empress à cause du mini-résumé présent sur le site. Et je n'ai pas été déçue ! 

C'est assez plaisant de découvrir une nouvelle langue, le coréen car la série n'est disponible qu'en coréen sous-titré en français évidemment. Cela permet de remarquer certains mots qui sont souvent prononcés. Il y a 26 dans l'unique saison, ce qui permet à la fois de construire de nombreuses intrigues tout en n'ennuyant pas le spectateur. Je regarde The Empress Ki en parallèle mais les plus de 50 épisodes rendent l'intrigue très lente, ce qui n'est absolument pas le cas pour The Last Empress. 

En effet, le rythme de cette série est très intense. Chaque épisode permet d'avancer vraiment dans les intrigues. J'ai eu un peu peur au début car les personnages criaient beaucoup et j'avais eu l'impression de décisions un peu hâtives surtout concernant le mariage mais il y a de bonnes raisons derrière. 

Nous faisons donc la connaissance de Oh Sunny, une actrice qui essaie de percer et qui est fan de l'empereur de Corée Lee Hyeok, qui n'est vraiment pas l'empereur modèle. Oh Sunny se retrouve propulsé dans la famille impériale qu'elle va découvrir et tout n'est pas rose du tout. 

J'ai aimé le côté presque "enquête" de certaines parties de l'histoire avec la présence du garde du corps Na Wang Sik. J'ai adoré les costumes mêlant les costumes traditionnelles et les costumes modernes.

J'ai été un peu déçue de la fin car un personnage important disparait et n'apparait que de manière très cachée car l'acteur était sur un autre tournage, c'est vraiment dommage car cela m'a perturbé au lieu de profiter de la fin.  

Les personnages sont hauts en couleurs et assez nombreux mais chacun a sa place. Les décors sont toujours les mêmes car tout a été tourné dans des studios représentant le palais impérial. 

L'intrigue est beaucoup plus complexe que le résumé ne le laisse paraître d'ailleurs. C'est bien plus compliqué et très intéressant à essayer de comprendre. Je suis ravie de l'avoir regardé.  

Les sentiments d'amour, d'amitié, de haine ou de peur sont très bien représentés et très bien montrés par les acteurs. J'ai trouvé l'évolution de certains personnages très bien menés. Je pense à un en particulier mais je ne peux rien dire.  

Mention spéciale à la musique du générique ! 

En résumé : Une série coréenne qui vaut le coup !

------------------------------------------------------------------------------
Et vous ? Qu'en avez-vous pensé ? L'avez-vous regardé ?
------------------------------------------------------------------------------

-Zélie- 

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 25 mars 2020

[Chronique]Le diamant de Saint-Pétersburg de Kate Furnivall

Bonjour à tous, aujourd'hui, jour de chronique, je vous présente le diamant de Saint-Pétersburg de Kate Furnivall chez Charleston mais édition France Loisirs. Je l'ai lu il y a un moment mais j'avais oublié de faire la chronique. Chose faite maintenant ! 


Présentation : 


Titre : Le diamant de Saint-Pétersburg
Auteur : Kate Furnivall 
Édition : Charleston / France loisirs
Genre : Historique 
Nombre de pages : 496 pages

Résumé :


« Je te protégerai pour le reste de nos jours… je le jure sur ma vie. »
Valentina Ivanova, fille aînée du ministre des Finances du Tsar, dont tout Saint-Pétersbourg admire la beauté et le talent de pianiste, n'aurait jamais cru devoir un jour faire une telle promesse à sa soeur. N'étaient-elles pas destinées à une vie de plaisirs et d'oisiveté au sein d'une des cours les plus fastueuses du monde ?

Et pourtant, en cet hiver 1910, la révolution gronde et le danger se fait chaque jour plus menaçant pour les aristocrates russes. Alors que son univers vacille, Valentina se battra pour défendre le plus important : sa famille, mais aussi son indépendance et son amour pour un homme qui n'est pas celui qu'on lui destine…


Mon avis :


Je l'ai choisi car il permettait d'aborder la Russie pendant la première Guerre Mondiale avec une belle d'histoire d'amour à la clé. C'est un livre très sympathique à lire mais qui ne m'a pas non plus transcendé. 

Le roman nous emmène en Russie en 1910 pour le début de l'histoire. Je trouve cette période tellement intéressante que j'étais ravie de voir ce qu'une romancière pouvait en faire. Nous rencontrons Valentina, la fille du ministre des Finances du Tsar, une fille de la noblesse donc au coeur de la révolution.

L'histoire est intéressante mais je pense qu'elle aurait pu l'être encore plus en faisant un lien entre plus proche avec la révolution. Nous avons de nombreuses informations dessus mais l'héroïne n'y participe pas vraiment. 

La plume de l'auteur se laisse lire. Elle arrive bien à juguler les descriptions de la Russie impériale avec les dialogues parfois fougueux de notre Valentina. 

J'ai trouvé l'histoire d'amour un peu bancale car les règles ont changé en cours d'histoire. Je ne suis pas sûre que cela aurait pu être vraiment possible. 

J'ai passé un bon moment à lire ce livre mais il ne restera pas comme un incontournable comme d'autres, on put l'être. 

Je suis désolée à l'avance. On voit bien que j'ai manqué de motivation pour écrire cet avis. 

Résumé  :  La Russie impériale et une histoire d'amour réunie dans un roman agréable à lire !

Ma note : 8/10


--------------------------------------------------------------------------------
Avez-vous déjà lu des romans de Kate Furnivall ? Si oui, lesquels ?
--------------------------------------------------------------------------------

-Zélie-