vendredi 24 mars 2017

[Chronique]Nouvelles que le vent m'a soufflées de Magali Laguillaumie

Bonjour à tous, je suis ravie de vous présenter à nouveau un recueil de nouvelles : Nouvelles que le vent m’a soufflées de Magali Laguillaumie

Je remercie Magali Laguillaumie pour ce beau moment de lecture et de partage, car bientôt, vous allez pouvoir lire l’interview que j’ai réalisé avec Magali. 


Présentation :


Titre : Nouvelles que le vent m’a soufflées
Auteur : Magali Laguillaumie
Édition : Atramenta
Genre : Nouvelles
Nombre de pages : 210 pages



Résumé :



Avec sa plume puissante, parfois osée, Magali Laguillaumie nous laisse découvrir ici un univers bien différent de son premier roman, Bien sous tous rapports.
Si encore une fois, la famille (au sens propre et au sens figuré) reste le filigrane de l’ensemble de ce recueil, l’auteure joue avec nous, en partageant des moments réels et des moments purement imaginaires.
Tout en émotion, nul doute que ces Nouvelles que le vent m’a soufflées sauront faire écho à vos propres histoires et c’est là la force de ce recueil.

Mon avis :



J’aime lire des recueils de nouvelles. Je ne connaissais pas jusqu’au moment où j’ai ouvert mon blog. Bien sûr, j’en ai déjà lu pour l’école, mais entre lire une nouvelle et lire le recueil, il y a un monde. Alors, je suis ravie de lire des recueils de nouvelles (surtout que j’ai participé à UN alors ça aide). 

Pourquoi j’aime lire un recueil de nouvelles ? Et pourquoi celui-ci en particulier ?

Parce qu’au lieu d’avoir une histoire, nous en avons plusieurs. 5, 12 ou 15. Nous avons devant nous 5 mini-histoires qu’il nous faut découvrir. Dans ce recueil, les « Nouvelles que le vent m’a soufflées », nous avons 9 nouvelles. 

Parce que chaque histoire est indépendante de l’autre, mais toujours reliée par quelque chose. Dans ce recueil, nous avons une citation d’Antoine de Saint-Exupéry à chaque début. 

Parce que le temps court d’une nouvelle permet d’une part de créer un univers en quelques phrases, quelques pages, d’emmener son lecteur puis d’un coup de le laisser sur le bord de la route, seul avec le mot de la fin, presque désemparé. En lisant les nouvelles de Magali, ce coup m’est arrivé plusieurs fois. « Ça ne vaut pas le coup » est tellement criant de vérité ou encore la première nouvelle « le sac à dos ».

Les nouvelles permettent de soulever des tas d’émotions différentes. On peut commencer par rire d’une situation puis avoir peur de la suite comme « Humanités ». Avoir le sourire aux lèvres en lisant un souvenir de vacances et finir par pleurer dans « cui-cui les petits oiseaux ». Un panel d’émotions vous dis-je. Et ça, en quelques mots, en quelques phrases.

Je me rends compte que je n’ai pas parlé du style de l’auteur. Que vous dire ? Normalement, les recueils de nouvelles se lisent nouvelle par nouvelle et moi, j’ai dévoré le recueil un vendredi soir.

Un dernier mot pour « la laisse », texte un peu paranormal et authentique de l’auteur. Oui, parce que si j’ai bien compris, certains textes sont vraiment arrivés à l’auteur. Une banale balade en forêt qui prend un tour paranormal flippant !!! 

En résumé : Venez découvrir les nouvelles et surtout ce recueil, vous ne serez pas déçus. Des émotions, des situations bien différentes et une belle plume !!! 

Ma note : 9/10


--------------------------------------------------------------------------------
Lisez-vous des recueils de nouvelles ? Si oui, pourquoi ? Et si c’est non, pourquoi aussi ?
--------------------------------------------------------------------------------

–Zélie —

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

Vous pouvez laisser vos impressions ci-dessous :