vendredi 11 septembre 2020

[Chronique]De miroir et d'amour de Jc Staignier et Julie-Anne B.

Bonjour à tous, j'ai eu l'occasion de lire pour la première un livre à 4 mains, de miroir et d'amour de Jc Staignier et de Julie-Anne B. aux éditions Gloriana. Je vous livre mon avis ci-dessous !


Présentation : 


Titre : De miroir et d'amour 
Auteur : Jc Staignier et Julie-Anne B.
Édition :  Gloriana Editions
Genre : Fantastique / Historique
Nombre de pages : 244 pages

Résumé : 

Versailles, 15 mars 2010
La glace s'illumina d'une lueur jaune identique au reflet d'une chandelle. Emma inspira et posa la paume de la main sur le verre étamé. Sa vue se troubla. Un étrange picotement réchauffa l'extrémité de ses doigts et cette chaleur se diffusa dans son corps. Un vent léger souffla dans la pièce. Le miroir brilla de mille feux et l'éblouit. Elle ferma les yeux et se sentit happée par une force invisible. Puis, elle sombra dans l'inconscience...

Versailles, le 15 mars 1680
Quel jour sommes-nous ? demanda Emma d'une voix angoissée. Le 15 mars. Oui, mais de quelle année ? Blanche lança un coup d'oeil inquiet vers son frère. 1680. 1680 ? Impossible ! Et pourtant... Les jambes d'Emma tremblèrent et elle serait tombée si Tristan ne l'avait soulevée dans ses bras. Plaît à Dieu qu'elle ne meure pas..., chuchota Blanche. Ce furent les derniers mots qu'Emma entendit avant de replonger dans l'inconscience.

Mon avis :  
 
Pourquoi ai-je choisi de lire ce livre ? Je ne sais plus exactement. Cela devait être une publication facebook qui m'y a incité. Mais que disait-elle ? Mystère ! Je crois néanmoins que cela devait avoir à voir avec le résumé et la présence de Versailles et du Roi Soleil. 
 
J'adore tout ce qui touche à l'Histoire et au Roi Soleil ainsi qu'à Versailles. J'étais donc bien contente de faire un tour par là. De plus, j'ai tout de suite compris qu'il y avait un petit quelque chose d'Outlander dans l'histoire puisqu'Emma traverse un miroir à Versailles en 2010 pour se retrouver à Versailles en 1680. Good point. 
 
Mais, parce qu'il y a un mais, j'ai relevé deux ou trois petites inexactitudes historiques qui m'ont un peu gêné, je dois l'avouer, surtout celle sur l'emplacement de la chambre du Roi en 1680 qui ne se trouve pas encore au centre du château. 
 
Mais, passé sur ses détails, la lecture de ce roman est très plaisante, un brin trop moderne par certains côtés et quelques facilités pour intégrer Emma au XVIIe siècle.  Mais lecture plaisante !
 
On retrouve tous les personnages importants de l'époque comme Mme de Montespan ou Mme de Maintenon, évidemment le Roi Soleil. J'aime ses romans où les personnages historiques sont inclus mais sans fausseté par rapport à l'Histoire. 
 
L'histoire, sinon, est assez classique entre les deux personnages principaux, une professeur de maths qui a traversé le miroir et celui qui l'a découvert. J'ai trouvé la fin très mignonne surtout pour le conservateur du château. 
 
En résumé :  Roman sympathique mais ne pas s'attarder sur certains détails historiques.

Ma note : 8/10 

------------------------------------------------------------------------------
Et vous ? L'avez-vous lu ? Qu'en avez-vous pensé ?
------------------------------------------------------------------------------
 

-Zélie- 

2 commentaires:

  1. Bonjour, Zélie.
    Un grand merci pour ce bel avis pour notre quatre mains. Je le partagerai avec grand plaisir sur mon blog et sur mon groupe.

    Soucieuse de l'exactitude du moindre détail historique, j'ai une question concernant la chambre du roi.
    Voici le texte original lorsque Emma découvre Versailles de la cour de marbre.Ensuite, mes recherches sur cette chambre entre 1680 et 1681.

    Emma se pencha par-dessus la portière pour découvrir Versailles pour la seconde fois, mais cette fois, trois cent trente ans auparavant. Le carrosse s’arrêta dans la cour de marbre. Un laquais se précipita à la rencontre des jeunes gens pour les aider à descendre. Emma admira le sol aux carreaux blancs et noirs, puis leva les yeux vers le château. Le son d’une musique parvenait à ses oreilles, ainsi que des rires. Chaque fenêtre était éclairée d’une intense lumière jaune, comme si chaque pièce se trouvait occupée. Trois portes donnaient accès à l’entrée. Elle contempla aux étages l’immense balcon porté par des colonnes jumelées en marbre rouge sur piédestal. Blanche lui expliqua que ces fenêtres donnaient sur la chambre du Roi.

    À Versailles, la première distribution du Grand Appartement du roi (qu’il occupa à partir de novembre 1673) correspondait au dispositif traditionnel avec chambre publique (alors le salon d’Apollon) et chambre de retraite (le salon de Saturne). Puis, dès 1680 ou 1681, on assiste à un double changement : d’une part le salon de Mercure remplace le salon d’Apollon comme chambre officielle, et d’autre part la chambre privée retourne dans la partie ancienne du château donnant sur la cour de Marbre, où elle allait d’ailleurs occuper divers emplacements.

    Pouvez-vous me dire si ces recherches étaient erronées ? Je précise qu'elles ne viennent pas de Wikipédia, mais d'un livre sur le château de Versailles. Merci beaucoup.
    Jc

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, j'ai toujours eu comme informations en licence d'histoire que sa chambre actuelle avait trouvé sa place en 1701 lors d'une grande transformation des appartements et pour montrer sa puissance aux autres. Voici ma source : le site du château de versailles : Louis XIV réaménage son appartement à plusieurs reprises. La transformation majeure intervient en 1701, au moment où la chambre du souverain est installée à son emplacement actuel, au centre de la façade de la cour de Marbre. Cette description ressemblait beaucoup à la vôtre, cela m'a donné donc perturbé. Qu'en pensez-vous ? Zélie

    RépondreSupprimer

Vous pouvez laisser vos impressions ci-dessous :